Le monde est trop petit pour se disputer

Des idiots il y en a partout et on en croise perpétuellement mais au-delà de situations extrêmement ridicules, cela vaut-il vraiment la peine de se fâcher ? Puis comme le disait Mr Blanche, nous sommes toujours l’imbécile de quelqu’un, alors mieux vaut-il relativiser et chercher à comprendre lorsque quelqu’un n’a pas fait les choses comme on l’aurait voulu.

Degrés de séparation

En 1929, Frigyes Karinthy émet la théorie que toute personne sur le globe peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons. Si maintenant on prend les inscrits Facebook, ce dernier nous montre que le nombre de maillons tombe à 3.57 : Three and a half degrees of separation. En 1973, des simulations ayant lieu sur des ordinateurs relativement limités, permirent de prédire que trois degrés de séparation existaient dans la population des États-Unis.

Maintenant si je vous ramène à votre domaine d’activité et dans un pays voire une région donnée, je vous laisse imaginer que ce degré de séparation tombe bien bas. Donc avant d’insulter le collègue ou le supérieur, pensez bien au fait qu’il connaît certainement votre prochain patron, ou client, voir se trouvera peut-être lui-même en position de vous embaucher ou jouer un rôle clé dans votre accès au job de votre rêve qui s’ouvrira dans deux ans chez le concurrent.

 

Pourquoi s’énerver quand on peut expliquer ?

Votre équipe ne veut pas faire la fonctionnalité que vous lui avez demandé et reste bornée sur les spécifications de base ? Votre commercial ne veut pas présenter le produit X à votre client comme vous lui suggérer car il préfère lui vendre le produit Z ? Votre patron refuse d’utiliser votre méthode pour tout le département alors qu’elle est plus efficace ?

Bande d’ânes bâtés qui ne comprennent rien ! Mais leur avez-vous expliqué, ou demandé des explications ? Une bonne communication va pouvoir désamorcer n’importe qu’elle situation de conflit. Expliquez à votre équipe que la fonctionnalité demandée va vous faire perdre 1 jour mais vous allez récupérer un contrat de licence en conséquence. Expliquez à votre commercial que le produit X est exactement ce dont ils ont besoin et va implicitement les faire acheter les produits Y et J, au bonheur de son bonus. Et demandez à votre patron des explications, peut-être vous êtes passé à côté de paramètres que lui connaît mais que vous ne voyez pas.

 

Avant la gestion de conflit

Le meilleur moyen de ne pas se disputer est encore d’éviter tout simplement le conflit. Cela paraît stupide mais mieux vaut prévenir que guérir et même si tout ne dépend pas de vous, votre comportement au travail fait pour beaucoup.

  1. SA, SARL, SAS, dans tous ces acronymes le premier S veut dire Société. Ce n’est donc pas chacun pour sa peau et le but premier de l’entreprise est bien de travailler ensemble pour un but commun. Aider les autres quand vous pouvez, que ce soit pour changer une cartouche dans l’imprimante ou la bouteille d’eau du distributeur, tous les actes de gentillesse montrent que vous êtes responsable et que vous vous impliquez pour la société. Cela fonctionne dans les deux sens, personne ne vous en voudra jamais de demander de l’aide ou poser des questions quand vous ne savez pas.
  2. Être modeste. Personne n’aime qu’on leur expose nos faits d’arme constamment ou pire, qu’on les rabaisse en comparant vos réussites. Bon, les exceptions sont tolérées si vous leur mettez une raclée au baby-foot à la pause de 10h.
  3. Être un acteur du changement. Tout le monde peut dire quand ça ne va pas et beaucoup qu’est-ce qui ne va pas mais à part créer des tensions ou frustrer cela ne fait pas vraiment avancer le schmilblick. Le mieux est de proposer des solutions, l’entreprise est friande de créativité surtout quand cela améliore la productivité ou renforce le confort de travail. En clair, ne vous plaigniez pas mais proposez, vos collègues vous remercieront !

 

Avoir une vie plus positive

Il est bien connu et reconnu maintenant que la vie est beaucoup heureuse quand on est positif. Au-delà de vous créer des opportunités, de vous rendre plus confiant lors de vos entretiens ou en clientèle et de vous faire voir la vie du bon côté, être positif vous permettra d’apporter bonne humeur auprès de vos collègues et relations et ainsi instaurer une bonne ambiance. Je vous assure que la grande majorité des gens ne cherchent pas à vous faire du mal et vous mettre des bâtons dans les roues ou vous trahir à la moindre occasion. Être positif vous aidera à vous en rendre compte, et tout votre entourage verra bientôt en vous quelqu’un en qui ils peuvent faire confiance et à qui on peut confier une équipe et la motiver.

 

Liens utiles :
Attitudes pour éviter les conflits (EN)

5 astuces pour développer une attitude positive et arrêter de se plaindre