Mentor pour un boost de carrière

Vous avez tous du potentiel. Peut-être caché en vous dont vous ne soupçonnez pas l’existence, peut-être stagnant à son niveau moyen dans votre activité actuelle, peut-être pensez-vous qu’il est à son essor. Sûrement vous avez juste besoin d’un petit coup de pouce pour faire éclore vos talents, un mentor pour vous tirer … voir pousser vers le haut. Et si c’était vous qui avez besoin d’être mentor ?

Avancer plus vite et mieux

Un mentor est quelqu’un qui ne s’arrête pas à ce que l’on est mais qui voit en nous le potentiel, ce que l’on pourrait devenir ou accomplir. A partir de là, le mentor va s’efforcer de vous faire avancer, vous faire prendre conscience de vos lacunes puis vous aider à les combler, vous faire prendre conscience de vos forces et vous aider à les améliorer. C’est un développement de soi qui inexorablement vous fera devenir meilleur dans votre travail.

Plusieurs personnes se sont vus remplir ce rôle pour moi successivement et elles m’ont permis de prendre conscience de pas mal de compétences à travailler améliorant ainsi mon efficacité et mon approche aux projets. Je ne comprenais pas au début pourquoi s’intéressaient-ils à moi et me choisissaient pour certaines opportunités ou projets plutôt que d’autres qui me paraissaient plus compétents. Une énergie, une passion, une volonté de faire le boulot bien, une volonté de le faire tout court même si on ne sait pas encore comment surmonter les difficultés, voilà des aspects que mes mentors ont vu en moi et qui leur ont donné envie de m’accompagner, me coacher et me développer pour aller de l’avant – c’est du moins ce qu’ils m’ont confié.

Alors oui cela demande aussi un effort de se faire coacher. Il faut prendre le temps d’échanger avec son mentor, accepter les remarques et surtout écouter les précieux conseils de la personne qui est passée par votre chemin avant vous et qui a connu sans doutes les mêmes détresses et problèmes. Mais cela a tellement de bonnes retombées positives telles que de se sentir pousser des ailes dans son activité, y retrouver un nouvel intérêt, se voir progresser dans son savoir-faire. Et d’expérience un mentor est avant tout un leader qui vous réattribuera le succès de votre travail, pour lequel il vous a lui-même accompagné, et vous recommandera pour des postes intéressants.

 

Une inspiration et non un modèle à copier

Avoir un modèle sur lequel s’inspirer c’est bien, cela permet de se donner des objectifs, de se comparer et de se fixer un but. Un mentor n’est toutefois pas un super-héros sans défauts qu’il vous faut copier à la lettre. S’il est bon d’assimiler ses conseils et méthodes de travail, il n’en est pas forcément de même de son attitude, de sa philosophie de vie ou encore de son parti politique. Une personne peut exceller dans son parcours professionnel et être un abominable gestionnaire de fortune personnel qui a emprunté sur 3 générations ou encore un macho qui n’a aucune considération pour la gente féminine. Bref, vos opinions, votre caractère et vos convictions sont précieuses et font de vous ce que vous êtes.

 

Trouver un mentor

En général on ne cherche pas un mentor, c’est lui qui nous trouve. Souvent quelqu’un qui travaille dans la même entreprise et qui a quelques galons de plus, il vous repère au détour d’une idée que vous avez proposé et qui sort peut-être des méthodes ordinaires, ou d’un projet que vous avez mené un peu différemment, ou simplement en partageant sa passion qui lui-même l’intéresse. C’est en effet avant tout une aventure humaine que d’être accompagné dans sa carrière et qui ne répond pas à une logique, comme le prouve très bien Mme Castillo dans son article dans Le Temps.

Où voulez-vous être dans votre carrière dans un an, cinq ans, dix ans ? Afin de trouver votre mentor, il vous faut déjà identifier ce que vous aimeriez faire de votre carrière. Votre mentor sera de préférence quelqu’un qui est passé là où vous en êtes aujourd’hui et qui occupe le poste dont vous rêvez, ou qui l’a occupé auparavant. Le plus souvent vous le trouverez dans le lot des collègues de votre supérieur, voir directement votre supérieur si celui-ci s’avère être un leader. Car oui, la différence finalement entre un boss et un leader est que ce dernier motive, développe ses collaborateurs et révèle leur potentiel (au lieu de les casser et de les freiner dans leur évolution – adage de mauvais manager : Toujours prendre dans son équipe quelqu’un de moins bon afin de se garantir de conserver sa place …).

 

Pourquoi pas vous ?

On apprend autant de celui qu’on a pris sous son aile que lui profite de vos conseils. C’est une relation à double sens qui s’installe et qui permettra au mentor de revoir quelques-unes de ses méthodes au profit d’une vision plus jeune qui n’a pas évoluée dans le même contexte. Par ailleurs, il est important pour tous de transmettre son savoir aux nouvelles générations, c’est comme si c’était inscrit dans nos gênes. Pouvoir apprendre quelque chose à quelqu’un est en soi une satisfaction personnelle et apporte la reconnaissance de son savoir-faire (au moins par son protégé).

Enfin, la jeune pousse pourrait bien prendre son envol, en parti grâce à vous, et se retrouver un jour dans une position qui lui permettra de vous renvoyer l’ascenseur, car une main tendue est rarement oubliée.

 

D’autres lectures intéressantes sur le sujet : The 3 Career Mentors Everyone Should Have, Want A More Satisfying Career? Become A Mentor

 

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

  • Ninon Exertier

    Bonjour, je suis costumière et passionnée de couture. Je souhaite être intermittente du spectacle et je suis auto entrepreneur. J’aimerais utiliser ce dernier statut pour donner des cours de couture mais je ne sais pas comment communiquer.