Costume, dress code – une affaire d’image

Même si l’habit ne fait pas le moine, la première impression est souvent déterminante. Que l’on soit en grande entreprise, en PME ou à son compte, ce que vous portez sera jugé par votre client et déterminera l’image que vous allez projeter de votre activité. Malgré tout, chaque entreprise à sa propre politique à ce sujet, voir pas de politique du tout. Et cela dépendra aussi de votre statut ou fonction dans l’entreprise.

 

Inspirer confiance

Copyright Gajus | Dreamstime.com

Copyright Gajus | Dreamstime.com

On n’a jamais vu un banquier sans son costume cravate et pour cause, on confie plus aisément son argent à quelqu’un de propre sur soi et bien habillé qu’à un gars en survêtement mal lavé. Oui, bien s’habiller inspire confiance, cela encourage vos interlocuteurs à vous prendre au sérieux. L’attention de votre interlocuteur en sera privilégiée. Si vous ne me croyez pas, allez vous-même deux fois à la banque, une fois en costume et une autre fois en t-shirt rock et jean troué, et constatez avec quel égard vous serez traités (à condition toutefois de ne pas connaître le banquier).

Inspirer confiance est crucial lorsque l’on veut des clients. Et qui ne veut pas de clients ?! Toute fonction commerciale ou en contact avec nos chers payeurs est ainsi vivement encouragée à sortir le grand jeu des cheveux gominés et du costume – cravate (sans motif Mickey la cravate !). De même, faire l’effort de se présenter bien habillé lorsqu’on reçoit un client ou que l’on passe un entretien véhiculera subtilement le message que l’on fait attention au détail et qu’on considère notre interlocuteur comme important.

Hiérarchie

Vous trouverez bizarre de voir un stagiaire développeur en costume Versace alors que le big boss est en T-shirt et en bermuda. Depuis des temps immémoriaux, l’habit définit le rang social de l’individu. Un pécore au XVème  siècle n’a jamais porté une tenue d’apparat de noble ! (Je dis XV mais il me fallait juste un exemple hein) En entreprise les vêtements feront ainsi écho à la place dans la hiérarchie. Ainsi, s’habiller mieux, de façon plus classe que ses N+1 ou N+2 vous attirera la méfiance et l’antipathie de vos supérieurs qui penseront que vous voulez prendre leur place ou même leur passer au-dessus.

Pas de dress code, je fais ce que je veux !

Certains préfèrent le port du costume (j’avoue j’ai plaisir à le porter) alors que d’autres vont attacher une importance fondamentale à avoir un jean troué au niveau des cuisses. Pour beaucoup de TPE/PME ou start-up, on n’attache que peu d’importance à ce que l’on porte. Ainsi il est facile de trouver de fortes contradictions dans les points que j’ai pu soulever ci-dessus. Attention alors de ce que vont ressentir les clients face à cette situation. Vous préférez une tenue décontractée ? Pas de soucis, mais un conseil : gardez une chemise à portée de tiroir au cas où quelqu’un viendrait vous rendre visite. Vous préférez le costume mais vous êtes enfermez dans une cave sombre à coder à l’abri des regards extérieurs ? Pas de soucis, mais vous risquez fortement de vous attirer quelques remarques voire railleries de vos collègues (vu et vécu :P).

Et l’été sans clim ?

Sans clim, le port de costume devient très vite étouffant si pas impossible à supporter. Mieux vaut afficher une tenue plus décontractée que d’être dégoulinant de la tête au pied. Personnellement s’il fait plus de 30°C j’opte pour la chemisette et le short un peu habillé (ce qui n’est pas du goût de tout le monde mais j’ai TROP CHAUD !). Si vous n’avez pas de tenue imposée, l’été c’est chacun pour soi. De toute façon, les clients aussi sont en vacances ;).

Afficher une ambiance « jeune » et décontractée

Beaucoup de start-up, dans le domaine de l’informatique notamment, veulent volontairement afficher un côté dynamique et décontracté. Le port du costume en est même mal vu. Vous êtes dans une boîte comme celle-ci ? Ne vous démarquez que par le logo de votre t-shirt. Et si vous voulez faire plus chic, adopter le port du polo. De même, avant un entretien, renseignez-vous sur la philosophie de l’entreprise. Et pour ne pas faire d’erreur, mieux vaut porter un costume qu’un style trop décontracté.

 

Quelques liens utiles pour pousser le sujet : Dress Code en entreprise, Start dressing like a pro,Dress for Work Success: A Business Casual Dress Code

 

Et n’hésitez pas à partager votre avis, expérience ou anecdotes sur le sujet !

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

  • Uriel Myéline

    Encore un problème de société qui est qualifié de « normal », je m’apprête à lire « naturel » dans les commentaires…

    Juger une personne en fonction de son apparence physique, du plus ou moins ça reste ça, un jugement de valeur.

    Mais bon c’est si bien intégré dans notre société, pourquoi le remettre en question, comme la hiérarchie…

    Mon avis : chacun s’habille comme il le sens, on devrais autant ne pas être juger par sa couleur de cheveux, que par la couleur de sa chemise…

    Je m’habille en chemise de ville et pantalon de ville, et on arrive à « me juger » par le fait que je m’habille que en couleurs sombre… même au boulot…
    Costume ou short, le problème est le même, on crois que s’est normal, et on continue dans ce sens…

    Mais bon comme le compte bancaire est indispensable, devoir se plier aux règles des personnes bien pensante l’est aussi, donc on fait avec…

    Je trouve ça dommage que autant de gens considèrent des valeurs de société comme acquis/naturels… et ne prennent pas le temps de remettre en question en prenant du recul…

    • Outre la valeur en société de sa façon de s’habiller, je pense que bien se vêtir est une marque de respect envers ses interlocuteurs. Je ne suis personnellement pas à l’aise si je dois côtoyer femmes ou hommes à moitié habillé (attention à la pudeur). Je pense qu’il y a des limites et lorsque l’on vit en société, on se doit de respecter la bienséance afin de ne pas porter atteinte aux libertés de chacun.

      Ensuite, juger fait partie de la nature humaine. Et même si certains vont s’efforcer de pousser leur jugement en apprenant à connaître la personne, on ne peut s’empêcher d’en retenir un avis.

      • Uriel Myéline

        En quoi c’est une marque de respect ? ça aussi c’est une conséquence de valeur, et non quelque chose d’acquis…

        Moi même je croyais la pudeur comme naturel, mais après pas mal de débat, je me suis rendu compte que c’était une valeur chrétienne…
        En quoi se promener nue est un manque de respect ? Des mœurs religieuse intégré dans la société.

        « afin de ne pas porter atteinte aux libertés de chacun » O_o Seriously ???
        Un commercial qui porte un bermuda atteint à ma liberté ? Ou alors j’ai mal compris

        Dis moi en quoi la non pudeur est une atteinte aux libertés ?
        Perso j’y croyais, mais je me suis rendu compte que je me suis trompé…

        « Ensuite, juger fait partie de la nature humaine »
        Oui la violence aussi, c’est pas une excuse pour laisser ses pulsions s’exprimer librement, non humain c’est d’essayer de dépasser ses concepts qui nous rapproche plus de l’animal que de l’être pensant…

        • La tenue vestimentaire véhicule un message, sinon on serait tous dans la même tenue.
          Ce message véhiculé est important dans le cadre de l’entreprise car il va faire basculer les relations avec partenaires et clients. Pas de place au détail quand on parle affaires :).

          Voilà ce que je pense il faut retenir du dress code. C’est un message. Je ne parle pas ici d’un quelconque problème de société, ni de la société elle-même en fait.

          • Uriel Myéline

            Moi je crois que ton message, est justement un problème de société qui devrais pas exister…

            Juger en fonction de ce qu’on voit sans réfléchir un minimum derrière…

            N’importe qui qui réfléchi un minimum comprendras qu’un vêtement ne procure aucune valeur réel, il fait pas les compétences, ni le sérieux.

            Ton message c’est qu’il ne faut pas réfléchir et se limiter à ce qu’on voit…

            Voilà le problème 🙂

          • elmanu

            Ce problème de l apparence est vieille comme le monde. De tout temps l’habit marquait sa position dans la société. Il en est de même dans lentreprise. Mais si tu réfléchis bien tu verras autour de toi que les choses ont bcp changés. Ne vois pas des pbs partout dans la société

          • Uriel Myéline

            Quand l’apparence deviens un critère de jugement, qui se passe de réflexion, c’est un problème… c’est un pas vers l’animal qui se limite à réagir en fonction de ce qu’il voit, que l’humain, qui intègre une couche de réflexion…

            C’est tellement bien intégré que vous considerez ça comme normal, ça peut se comprendre, mais ça reste un problème comme tant d’autres qu’on a dépassé, et qui reste à dépassé…
            C’est pas nouveau, on y arriveras peu être un jour, c’est juste dommage ce manque de remise en question ^^

          • manu el libertor

            Halte aux préjugés ! Tous à poils 🙂

  • Alb

    Petite question : d’où sortent les théories genre si on s’habille mieux qu’un supérieur il va nous en vouloir…?
    Jamais entendu parler de ca personnellement..

    • Du vécu, notamment quand un client viens s’adresser naturellement vers le développeur en costume alors que le chef de projet est à côté 🙂

      • Uriel Myéline

        N’est ce pas un problème du supérieur ?

        • Un problème du supérieur oui, mais qui retombe fatalement sur la personne CQFD

          • Uriel Myéline

            Ah oui… la hiérarchie, qui fait que mieux s’habiller que son supérieur peut nous valoir cher…

            Au passage si Chemise/Pantalon > Tee-Shirt/Jean
            > Tee-Shirt/Short

            Je m’habille mieux que mon responsable et mon patron, on m’a pas quand même garder…

            Doit avoir une faille spatio-temporelle dans le coin…

            Je crois que ton blog m’inspire pas mal, hiérarchie, habit qui fait le moine, que des problèmes de société à remettre en question

  • Fred C.

    Bonne discussion sur G+ a ce sujet.

    Nous jugeons les gens par rapport a ce que nous connaissons, de le même
    manière que nous jugeons une situation (existence d’un danger ?) Dans
    notre societe occidentale les personnes puissantes (chef d’etats, PDG,
    banquiers ….) portent le meme uniforme : le costume. Dans d’autres
    cultures l’uniforme sera different. Pour certaines cultures ce sera des
    details vestimentaires, la présence de bijous, de couleurs.

    Enfin la nature en fait tout autant. Certaines plantes et animaux annoncent clairement la couleur : je suis toxique.

    J’aime ce dernier exemple car justement la nature a aussi ses leurs
    (merde je ne sais plus l’orthographe, vous allez me dire je ne suis plus
    a une faute près). Certaines espèces indiquent etre toxique mais ne le
    sont pas, idem d’autre utilise ces codes pour créer des pièges.

    il en va de meme dans notre societe. Si vous cherchez sur le web vous
    trouverez des articles sur les piques assiettes dont un qui a réussit a
    s’introduire au défilé sur les champs elysee … juste en utilisant ces
    fameux « codes ».

    Dans le cas d’une embauche la personnalité de la personne joue forcement
    tant qu’elle a a interagir avec d’autres personnes (clients collègues).
    Son apparence a donc son importance tout comme son comportement et tout
    un tas d’autres criteres similaire. Le costume est donc un élément
    parmi N.

    Mais avant tout on demandera au candidat d’etre « bon » dans son domaine
    (plombier charcutier consultant comptable …. ) Son expérience a donc
    beaucoup plus d’importance que son simple costume (ou tutu). D’ailleurs
    certain n’hesitent pas a porter autant d’importance au profile physique.
    « Un gros ? Quoi ? nan mais c’est un mec qui se laisse aller, qui ne
    prend pas soin de lui …  » Va savoir ?!

    Avoir plus ou moins de chance je n’y crois pas et je porte peu d’estime a
    ceux qui osent mettre ce type de critère comme discriminant. En
    revanche si l’apparence associe a tout un tas d’autres criteres
    convergent dans le meme sens … cela peut avoir un sens. Mais gardons a
    l’esprit que les qualifications (et par conséquent les références du
    candidat) on 1000 fois plus de valeur qu’un costume :o)

    • Je suis globalement d’accord avec tout ça.
      J’ajouterai que le bien-paraître peut faire parti des qualifications requis pour certaines fonctions 😉

      • Uriel Myéline

        C’est bien le problème -_-
        Comme être une femme peut être un prérequis pour un poste de secrétaire…

        • ouhlà on s’éloigne du sujet. On attaquera les disparités homme-femme une autre fois je pense :p

          • Uriel Myéline

            On parle bien de juger des compétences en fonction de l’apparence, je trouve que ça s’éloigne pas trop du fond (peu être pas de la forme effectivement)